dimanche 5 mars 2017

Palpitations

Hier, j'ai oublié de prendre le petit comprimé en forme de coeur.

Allez ! Hop !

On avale le bétabloquant !

Tout en écoutant Interception en replay.

J'ai le sentiment que l'europe prend peu à peu une couleur brune.

Gros gros BEURK !

Les médias ne parlent que des élections présidentielles à venir.

Pour qui voter ??

Pas pour les extrêmes.

Pas pour Macron.

Une vraie girouette !

Qui ne pense qu'à lui, qu'à laisser son nom dans l'Histoire.

Un égocentrique de première.

Comme beaucoup hélas.

Et Fillon ??

POUBELLE !!

Tout comme la Marine !

Bon.

J'ai lu "Le lien" de Laurent Mauvignier.

Bof !

Un dialogue entre un homme et une femme qui se sont aimés et puis se sont séparés.

Qui se retrouvent 30 ans après.

J'ai pas aimé.

Pas du tout accroché au style d'écriture.

Un peu confus, alambiqué.

J'ai commencé la lecture d'un recueil de nouvelles " Les petits contretemps" de Gaëlle Héaulme.

"Et si un jour nos pulsions, nos pensées les plus noires, celles qu’on réfrène d’habitude, se transformaient en actes ? On n’hésiterait plus à se débarrasser de nos bébés pleureurs, ni à faire taire définitivement celui qui depuis vingt ans nous empêche de boire tranquillement notre café le matin.

Les Petits Contretemps, ce sont ces moments de basculement, où tout change soudain de couleur, de rythme. Ces récits sont des instantanés, des « vignettes », plutôt que des nouvelles. Ils nous plongent en quelques phrases, avec un style presque cinématographique, dans un univers noir ; là où devraient se jouer des situations ordinaires. Le couple, l’enfance, la maladie, la perte… Autant d’occasions de fixer avec une cruauté jubilatoire ces instants où tout peut déraper : un homme quitte sa femme, mais celle-ci lui présente sobrement la liste des choses à finir avant d’aller refaire sa vie (réparer le lave-linge, changer les pneus du scooter, régler le problème des fuites...) ; un père divorcé essaye en vain de passer une journée normale avec sa fille ; le soir de Noël, une femme reconnaît en un clochard assis sur un banc celui qui l’a tant fait souffrir...
De même qu’un ciel radieux peut augurer la tempête à venir, une journée en apparence comme les autres peut révéler d’étranges surprises."

J'adore !

Je recommande donc ce recueil à ceux qui aiment les nouvelles.

Le soleil est revenu.

Quel bonheur !

Posté par Secret Jade à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 13 janvier 2017

Fatiguée

Depuis que j'ai arrêté de fumer.

Je tousse.

J'éternue.

J'ai le nez bouché.

Je me mouche.

Je me traîne.

Et cela depuis le début de la semaine.

J'en ai marre !!!

Ce matin, j'étais si fatiguée que j'ai annulé le rendez-vous avec le psy.

Je me suis soignée avec du miel et des boissons chaudes.

J'ai l'impression que je vais mieux.

Et ma mère qui veut absolument aller au restaurant dimanche pour fêter mon anniversaire !!!

Pfffouuuuu...

Un peu de miel avant d'aller me coucher.

J'ai plein de livres en attente...

 Série-grise-Claire-Huynen-

Rachel Cusk

entre_les_deux_il_n_y_a_rien-

Kleptorama (1)

Posté par Secret Jade à 21:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 8 janvier 2017

Il fait trop froid

Pas envie de m'habiller.

Pour sortir acheter des cigarettes.

C'est peut être enfin l'occasion d'arrêter définitivement.

Ou pas. 

Grisaille...

Pas très motivante.

Après-midi lecture en perspective.

Couv Le Jardin des Puissants

Résumé :

Julian Strummer, l’Anglais, et Pierre Moince, le Français, sont reporters. L’enquête qu’ils ont menée pendant des mois leur vaut, en ce début avril 2017, l’attribution du premier Prix Pulitzer jamais décerné à des journalistes non-américains.
Mais que s’est-il passé exactement au Niger, dans le désert du Sahel, près de cinq ans plus tôt ? Pourquoi tant de morts ? Au nom de qui ? De quoi ?
S’agit-il uniquement d’une banale et tragique bavure des Forces Spéciales des armées britannique et française à la recherche d’un groupe terroriste ?
Fuyant jusqu’en Amérique du Sud un amour chaotique, Julian rencontre par hasard le seul survivant du carnage qui va lui permettre, avec l’aide de son confrère et ami, de mettre au jour un scandale resté trop longtemps caché, impliquant des personnalités du monde industriel, militaire et politique.
Jusqu’où celles-ci iront-elles pour protéger leur secret ?
En tout cas, Julian Strummer est en retard à la remise de son prix à New York…
Un thriller noir d'une brûlante actualité au cœur des dérives de l’ultracapitalisme.
Et si tout n’était pas que fiction...

Café ?

Chocolat ?

Oui !

A défaut de cigarette.

Posté par Secret Jade à 13:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 17 décembre 2016

Lecture du moment

" Dans ma vie d'homme, il y a des silences, des chapitres que je n'ai jamais raconté, pas même à mon ombre. Par pudeur, orgueil, que sais-je encore. J'ai enfoui l'essentiel, sachant que tôt ou tard, la vase remonte à la surface pour peu qu'on y mouille des souvenirs."

Page 15 du roman de Xavier Marie Bonnot.

La vallée des ombre - Xavier-Marie Bonnot

Quatrième de couverture :
Tout peut changer sauf vous-même. Sauf votre passé.

René Vasseur est une machine, un être au cuir épais qui a fait la guerre, qui a changé de nom. René Vasseur est un légionnaire. Après vingt ans d'absence, la haine au coeur, il revient dans son village natal, au fond d'une vallée industrielle dévastée par la crise. Peu à peu, surgissent les ombres du passé : la femme qu'il a aimée, l'ennemi d'enfance devenu flic, l'ami qui a basculé dans le grand banditisme, son père, ancien patron de la CGT locale, tyrannique et désabusé... Et le drame qui a bouleversé sa vie : la mort de son frère, Rémy, dix-huit ans, assassiné lors des grèves de décembre de 1986.
René est-il venu venger son frère ? Pourquoi ne l'a-t-il pas secouru alors qu'il en était capable ? Pourquoi a-t-il rejoint la Légion ?

J'ai peur. J'ai toujours eu peur. C'est peut-être pour cela que je suis dangereux.

Posté par Secret Jade à 14:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 6 août 2015

Fraîcheur du matin

Se lever sans se presser.

Profiter simplement.

Café, cigarette...

Cigarette ?? 

Oui...

J'ai craqué.

Hier.

En allant faire le plein de bouquins.

Je suis passée devant le bureau de tabac.

Que je pensais fermé pour le mois d'août...

IMG_1628 

Posté par Secret Jade à 10:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 18 juin 2015

Seul le bruit du vent dans les feuillages ...

Brise le silence de la nuit tombante.

Enfin en congés !

Aujourd'hui, j'ai rempli cinq demandes d'aides financières.

Je fais toujours en sorte que les demandes soient finalisées avant que je ne m'absente.

Je n'aime pas que ça traîne.

Je suis plutôt organisée donc ça va de ce côté là.

Contrairement à la peucherette qui se trouve rapidement débordée de je ne sais quoi.

Et qui a toujours des demandes en attente quand elle s'en va en congés.

J'espère que les aides vont être accordées.

Alors ça, ça dépend de tout un tas de critères et paramètres que je ne peux contrôler.

Et comme pour les résultats au Bac, je dirais que cela dépend aussi fortement de l'humeur de celui qui décide.

Oui, celui.

Car c'est un homme qui décide. 

Sur certaines demandes, on se dit que cela sera d'emblée refusé car cela ne se "justifie" aucunement.

Et, bizzarement, c'est accordé !

Bon...

Cessons de parler du travail.

Il fait chaud.

Je vais aller m'allonger.

Allumer le ventilateur.

Et lire.

J'ai plusieurs recueils de nouvelles qui m'attendent ainsi que deux romans policiers.

Posté par Secret Jade à 21:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 21 mai 2015

Détente

Youpiiii !

Enfin en week end !

Flemme de m'arrêter pour faire des courses.

Trop fatiguée de cette journée.

Musique.

Lecture de mes mails.

Texto, encore !, de l'ex amant.

Qui me demande ce que je vais faire de ma soirée.

Me reposer ! 

Je suis restée hyper laconique.

Il a bien compris que je n'avais pas envie de le voir débarquer chez moi.

Chips et vin blanc.

Fromage blanc et confiture de myrtilles.

Clope et petite vodka.

Et je m'en vais lire un roman policier sous la couette.

CJ BOX

"Il fait un temps superbe en cette fin d'été à Saddlespring, Wyoming, lorsque, au retour d'une partie de pêche, le garde-chasse Joe Pickett tombe sur le cadavre d'un élan mutilé. Horrifié, il décide d'enquêter et peu après apprend que c'est maintenant du bétail qui, lui aussi, est mutilé. Tout le monde aimerait que le coupable soit un grizzly - certes ennuyeuse, l'affaire resterait explicable -, mais les coupures sont trop nettes pour qu'il s'agisse de morsures. Le pire est atteint lorsque deux hommes étant retrouvés morts, on s'aperçoit que leurs blessures ont tout des mutilations qui inquiètent les éleveurs du voisinage. Soudain il ne s'agit plus d'enquêter sur des événements macabres, mais d'empêcher quelqu'un ou quelque chose de continuer à semer la terreur."

Posté par Secret Jade à 21:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 26 février 2015

Week end !!!

Encore une journée de démotivation et de fatigue intense.

Rester à l'écoute de l'autre alors que je n'en ai pas envie me demande un tel dépassement de moi-même qu'à la fin de chaque entretien, j'en sors totalement vide d'énergie.

J'ai reçu un homme d'une quarantaine d'année qui n'a cessé d'être dans la plainte.

Je comprends sa situation.

Mais en même temps, je lui rappelle le cadre légal.

Je lui ai donné des tickets resto.

Car il n'a plus d'argent pour se nourrir bien qu'il soit hébergé par une soeur.

Qui elle même serait en difficulté.

Je ne devrais pas donner.

Mais je le fais.

De toute façon, l'argent qui m'est versé en salaire et en avantages vient de l'état du fait que mon employeur est subventionné.

Je me dis que ce n'est que justice qu'il soit "redistribué".

Et puis ça ne me manque pas du tout.

 Je vis , pour le moment, de manière confortable.

Je ne manque de rien sur le plan matériel.

Et sinon ?

D. m'appelle.

Pour me demander un truc.

Que je devais faire la dernière fois en septembre, le jour même où j'ai eu ma dissection de l'aorte.

Toujours empêtré dans sa procédure de divorce.

Très conflictuelle.

Du coup, je passerai la soirée de mercredi prochain en sa compagnie et celle de ses enfants.

Mercredi, veille de mes congés.

Que j'attends  avec impatience.

Trop besoin de me poser.

Je suis trop contente d'être en week-end !!

Rien que de le savoir me fait un bien fou !!

Mon ex m'invite au resto demain soir.

Histoire de me changer les idées.

Il s'inquiète un peu de me savoir en déprime.

C'est gentil de sa part.

Une dernière cigarette et je m'en vais lire sous la couette.

Un bouquin qui trainait au bureau.

le_passager

Posté par Secret Jade à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 18 janvier 2015

Les gens...

Hier, soirée avec le petit groupe du grand réseau social bleu chez une des membres.

Nous étions neuf.

Six femmes et trois hommes.

Dont P.

Je m'y suis ennuyée.

J'ai discuté un peu avec la plus jeune.

J'ai demandé à P. de venir récupérer sa voiture.

A sa réponse - "mais tu n'es pas la propriétaire du parking ??" - j'ai compris, qu'il n'avait pas pour première intention de s'en occuper.

Quel con !

Et quand bien même je serais propriétaire du parking, de quel droit peut-il penser qu'il peut "profiter" indéfiniment d'un emplacement gratuit ??

Je sens bien que sa voiture va rester là encore plusieurs semaines.

Pfffouuuuu...

La soirée s'est étalée en discussions superficielles.

Je n'y ai trouvé aucun plaisir.

C'est fou...

Je m'habitue à nouveau à la solitude.

Temps gris et froid.

Petite déprime du moment.

Lecture.

La femme en vert

Dans une banlieue de Reykjavik, au cours d'une fête d'anniversaire, un bébé mâchouille un objet qui se révèle être un os humain.

Le commissaire Erlendur et son équipe arrivent et découvrent sur un chantier un squelette enterré là, soixante ans auparavant. Cette même nuit, Eva, la fille d'Erlendur, appelle son père au secours sans avoir le temps de lui dire où elle est. Il la retrouve à grand-peine dans le coma et enceinte. Erlendur va tous les jours à l'hôpital rendre visite à sa fille inconsciente et, sur les conseils du médecin, lui parle, il lui raconte son enfance de petit paysan et la raison de son horreur des disparitions.

L'enquête nous est livrée en pointillé dans un magnifique récit, violent et émouvant, qui met en scène, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, une femme et ses deux enfants. Une femme victime d'un mari cruel qui la bat, menace ses enfants et la pousse à bout.

Voici à nouveau le commissaire Erlendur et ses adjoints Elinborg et Sigurdur Oli dans un récit au rythme et à l'écriture intenses et poignants, aux images fortes et aux personnages attachants et bien construits. La mémoire est comme toujours chez Indridason le pivot de ce roman haletant, qui hante longtemps ses lecteurs.

Super prenant !! 

Posté par Secret Jade à 14:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 15 janvier 2015

Repos

J'ai posé deux jours de congés annuels collés à une rtt.

J'avais rendez-vous hier matin avec le chirugien.

Pas eu envie d'y aller donc rendez-vous annulé.

Je me suis levée tard.

Sortie rapide pour deux courses sans importance.

Soleil.

Clope.

Musique.

Ma mère qui m'appelle et me demande si tout va bien.

Parce que mon beau père a vu ma voiture sur le parking.

Oui.

Tout va bien.

Elle angoise.

Toujours cette crainte qu'il m'arrive quelque chose de malheureux.

C'est déjà fait !

Elle veut qu'on balade ensemble.

Pas du tout envie.

Envie de rien.

Lecture du moment : Babylone Dream de Nadine Monfils

couv-babylone-dream

Posté par Secret Jade à 14:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,