lundi 18 juillet 2011

Mes yeux picotent de fatigue

A force d'être devant cet écran.

Mais une fois allongée, le sommeil tardera à me saisir.

Les pensées vagabonderont, s'entrechoqueront.

De ce qui s'est déroulé hier, aujourd'hui...

Et de ce que je ferais demain.

Des bouts de discussions me reviendront en mémoire.

Ainsi que des visages, des expressions, des regards.

Une rencontre.

Demain.

En fin de journée.

Posté par Secret Jade à 22:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Désert émotionnel

Je travaille sans motivation.

Juste envie de rien.

Je me sens comme hors de tout.

J'attends la fin de la journée comme un soulagement.

Posté par Secret Jade à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 17 juillet 2011

Paris, j'arrive bientôt...

J'ai la possibilité d'avoir un appartement pour moi toute seule durant quelques jours en août.

A Paris.

J'ai déjà réservé les billets de train.

J'espère que je n'aurais pas à en modifier les dates.

Au départ, je m'étais dit que voyager seule ne serait pas génial.

Et j'avais pensé convié une collègue, la grande C, celle qui est brouillonne. 

Et puis non.

J'irais seule.

Car à bien y réfléchir, je me sentirais trop contrainte.

Elle m'avait proposé de partir en espagne.

Mais me connaissant, je lui ai dit que je suis une vraie chieuse et que je passerais plus de temps à râler  qu'à profiter simplement.

Du coup, elle y est allé avec la collègue mielleuse.

Qui ne sait pas lire une carte routière.

J'ai très envie d'aller au Musée des Arts Premiers.

Et flâner dans les rues.

Comme une vraie touriste !

Posté par Secret Jade à 21:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 16 juillet 2011

Il est 11 heures...

J'écoute FIP.

Et je n'ai envie de rien.

Je lis les nouvelles du Monde.

Une brise légère fait bouger les voilages.

C'est le bazar sur mon bureau.

Un Chardonnay pour l'apéro ?

Posté par Secret Jade à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 15 juillet 2011

C'est la fin ?

Oui.

Je crois bien que l'histoire s'achève.

Je n'en connaîtrais sans doute pas les réelles raisons.

L'éloignement géographique y a certainement contribué.

Bon...

Sensation étrange.

Après tout, c'est ainsi.

Cela prendra quelques jours pour véritablement intégrer cette fin.

Qui était inéluctable.

Sans doute avais-je l'espoir stupide d'un renouveau ?

Bon sang !

L'être humain est d'une complexité en matière de désirs, d'émotions à gérer...

Tout reste ouvert à présent.

Je devrais peut être entamer une psychothérapie ???

Pfffouuuu...

Et je fume en zappant d'une chaîne à l'autre...

Posté par Secret Jade à 22:34 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 14 juillet 2011

Eloignement

Mes amours ne ressemblent à rien.

Tantôt, je voudrais un rapprochement.

Tantôt, je préfèrerais que tout cesse.

J'ai tenté d'en discuter avec lui.

Cela n'a rien donné.

Vu qu'il n'a pas saisi la perche tendue pour exprimer je ne sais quoi...

Bof...

Et si j'allais voir ailleurs ?

Oui !!

Posté par Secret Jade à 12:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 9 juillet 2011

Trop tôt

J'ai peu dormi.

La chaleur a eu raison de mon sommeil.

Un café pour me réveiller.

Pour ce qui est de vraiment me comprendre, je pensais à mes proches, à mes amis.

Je suis de nature réservée et je montre peu mes ressentis.

Je ne les exprime sans doute pas assez.

C'est très lié à mon éducation.

Dans ma famille, nous n'exprimions rien de nos émotions.

On me dit très souvent que je suis très froide d'approche.

Mais intérieurement, je bouillonne.

Et le peu de fois où je me suis exprimée, ça n'a rien changé quant à l'attitude des autres à mon égard.

Je ne me suis pas sentie mieux écoutée ou comprise.

Alors je me tais. 

Posté par Secret Jade à 08:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 8 juillet 2011

Soudaine solitude ?

Ce soir.

Je me sens lasse.

De tout.

Un sentiment diffus de vide s'empare de mon être.

Pfffouuuuuu...

Et là, je me rends compte que je ne peux exprimer cela qu'ici.

En parler à un(e) autre changerait-il mon ressenti ?

Et qui pourrait vraiment me comprendre ?

Posté par Secret Jade à 21:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 4 juillet 2011

Gravité

D'un acte.

Une collègue vient me voir.

Et me demande d'assister à l'entretien pour faute grave qu'elle va avoir avec le crétin qui nous sert de chef.

Entretien suite à l'envoi d'une fiche pour une personne non suivie par le service.

Remontée du service destinataire de la fiche.

Redescente vers le crétin de chef.

L'entretien n'a duré que quelques minutes.

La collègue, en CDD, est partie ce soir en prenant ses congés de manière anticipée.

Elle sait qu'elle n'aurait pas du agir ainsi.

Elle se rend compte que le métier qu'elle a choisi ne correspond peut être pas à ce qu'elle est vraiment, ni à ses convictions profondes.

Elle aura tout le temps d'y réfléchir lors de ses escapades en solitaire en amérique du sud.

Et sinon ?

Dossiers à traiter toujours empilés.

Un jeune homme qui m'appelle pour que je lui remplisse une fiche d'orientation sur un chantier d'insertion. sûrement pour prouver une volonté - hypocrite - de montrer à la justice un désir "sincère" de trouver un travail.

Celui-là, quel numéro !!

J'en suis à espérer qu'il soit pris et que je n'ai plus à le supporter.

Oui, c'est bien ça, ne plus le supporter avec ses airs suffisants et sa façon de s'exprimer du style: moi j'ai tout vécu et toi l'assistante sociale tu exécutes ce que je veux !!

Le genre de personne qui m'agacent énormément.

Ensuite, un monsieur arrivé très en retard.

Qui a raté trois rendez-vous chez le médecin du conseil général.

Et qui risque fort de subir un contrôle de sa situation voire une suspension de son alloation.

Il n'a guère conscience de l'importance de tous ces ratés.

Un autre, à la retraite, qui confond tout dans les démarches administratives.

Et j'ai béni les personnes qui ne sont pas venues à leur rendez vous.

J'ai donc pu  avancer un peu dans certains dossiers.

Un chouia...

Posté par Secret Jade à 22:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 30 juin 2011

Le burn out me guette...

Je suis fatiguée.

Epuisée !

Entre les gens en demande et la collègue qui fait n'importe quoi avec les rendez vous d'entrée, j'étais à saturation totale dans l'après midi.

Cela a débuté dès le premier rendez vous.

Le jeune couple qui croie aux miracles est arrivé en retard.

D'emblée môsieur me presse de remplir tout de suite une demande d'aide financière. Et il me presse encore pour une demande de logement.

Je lui fait remarquer que la manière la plus simple de faire évoluer positivement sa situation, c'est de se trouver un emploi.

Il se cache derrière son problème de logement pour ne pas bouger.

Je traiterai ses demandes tout autant que celles des autres.

Aucun traitement de faveur pour qui que ce soit.

Et en début d'après midi, la collègue de l'accueil me bip et me fait savoir que j'ai un nouveau en suivi qui a rendez vous à 14 heures et qu'il est en retard.

Je regarde mon planning.

Le nom ne me dit rien du tout...

Elle me rétorque que si, il a bien rendez vous avec moi vu le courrier qu'elle lui a envoyé.

Alors je m'agace et lui dit que je ne comprends pas comment on m'ajoute encore une personne à suivre alors que je suis au delà du nombre limite et qu'en plus je n'ai pas eu de fiche de renseignement à son sujet.

Au delà du nombre limite, je m'en fiche en fait...

Mais le truc de faire n'importe quoi, ça , ça m'exaspère profondément !

Alors là, elle se défausse sur la sous chef blonde et déclare qu'elle lui aurait dit de dispatcher sur tout le monde !!

Je crois bien qu'elle ment.

Pour être certaine de ne pas être prise en défaut, je vérifie sur le tableau d'entrée et?

Rien ! Aucun rendez vous de posé !!

Et le pire c'est que ma collègue se rend compte qu'elle ne retrouve plus cette fichue fiche !!!

Je n'ai pas eu envie d'aller m'expliquer avec elle d'autant plus que j'étais débordée de  dossiers à traiter.

Dossiers qui s'empilent sur mon bureau pour que je n'oublie pas d'y travailler.

Pfffouuuuuu....

Alors, ce soir, je suis KO debout...

Et je sens vraiment que cette collègue est à mettre de côté quand bien même elle m'ait invitée à son anniversaire.

Qui avec le recul était organisé de manière tout aussi brouillonne que son travail.

En analysant la situation, je me rends compte qu'elle ne fait les choses qu'en fonction de son propre plaisir tout en s'imaginant posséder une ouverture d'esprit et de générosité. 

D'ailleurs le fait que la chichi panpan qui se regarde le nombril ai fait faux bond à sa soirée l'a visiblement mise plus en rogne que moi.

Elle lui en veut fortement.

Je me suis même dit que c'était une forme de possessivité un peu étrange de sa part.

Je reste persuadée que le travail c'est le travail et que l'amitié ne peut être dans le travail.

Et je me garde bien de franchir cette limite entre ce que je sens pouvoir dire de ce que je suis et ma vraie vie intime.

Oui, je sais que je suis hyper critique dans ce post mais là, faut que je déverse un bon coup !

Posté par Secret Jade à 22:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,