samedi 17 décembre 2016

Lecture du moment

" Dans ma vie d'homme, il y a des silences, des chapitres que je n'ai jamais raconté, pas même à mon ombre. Par pudeur, orgueil, que sais-je encore. J'ai enfoui l'essentiel, sachant que tôt ou tard, la vase remonte à la surface pour peu qu'on y mouille des souvenirs."

Page 15 du roman de Xavier Marie Bonnot.

La vallée des ombre - Xavier-Marie Bonnot

Quatrième de couverture :
Tout peut changer sauf vous-même. Sauf votre passé.

René Vasseur est une machine, un être au cuir épais qui a fait la guerre, qui a changé de nom. René Vasseur est un légionnaire. Après vingt ans d'absence, la haine au coeur, il revient dans son village natal, au fond d'une vallée industrielle dévastée par la crise. Peu à peu, surgissent les ombres du passé : la femme qu'il a aimée, l'ennemi d'enfance devenu flic, l'ami qui a basculé dans le grand banditisme, son père, ancien patron de la CGT locale, tyrannique et désabusé... Et le drame qui a bouleversé sa vie : la mort de son frère, Rémy, dix-huit ans, assassiné lors des grèves de décembre de 1986.
René est-il venu venger son frère ? Pourquoi ne l'a-t-il pas secouru alors qu'il en était capable ? Pourquoi a-t-il rejoint la Légion ?

J'ai peur. J'ai toujours eu peur. C'est peut-être pour cela que je suis dangereux.

Posté par Secret Jade à 14:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 12 décembre 2016

Tristesse

Encore...

J'ai reçu un Monsieur d'une quarantaine d'année, d'origine turque.

Qui m'avait raconté son parcours de migrant.

La peur de l'exil.

La peur de la clandestinité.

Longtemps.

Le corps usé par le métier de maçon, débuté à l'âge de 14 ans.

Là-bas.

Son épouse bulgare rencontrée dans la clandestinité.

Qui ne peut s'empêcher de "nettoyer" constamment son logement.

Séquelle de leur errance.

J'ai bien remarqué son air triste.

Ses yeux rougis.

Il me dit qu'il a perdu un neveux, là-bas, en Turquie.

Mort lors des attentats.

Samedi.

Il avait 23 ans.

Il était policier.

Depuis 6 mois à peine.

Il ne pourra pas assister aux obsèques.

Faute d'argent pour le billet d'avion.

J'avais envie de pleurer.

Je me suis retenue.

Car les deux stagiaires assistaient à l'entretien.

Je me sens tellement triste.

Et impuissante...

Posté par Secret Jade à 20:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 11 décembre 2016

Café et cigarette

J'ai traîné au lit.

En ce dimanche gris. 

Posté par Secret Jade à 09:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 10 décembre 2016

Mouais...

Bof ! Bof ! Bof !

J'ai revu le cardiologue.

Au bout de 2 ans.

Il m'a gentiment fait la morale.

Me conseillant de le consulter au moins une fois par an.

Il m'a prescrit une analyse de sang.

A faire à jeun.

Et une prise de tension durant 3 jours.

Et une IRM.

Bof !

L'analyse de sang attendra les congés de fin d'année.

Faut que j'achète un tensiomètre.

Ça attendra aussi les congés.

Et pour ce qui est de l'IRM, j'attends toujours une réponse de la clinique contactée par mail.

Parce qu'aujourd'hui, au 21ème siècle, de plus en plus de rendez-vous se prennent par voie électronique.

Pfffouuuu..

Quelle misère !

Au bureau, c'est la routine.

Je supporte de moins en moins M.

M. qui ne parle que d'elle.

Qui ramène tout, mais absolument tout, à elle.

Egoïste, lâche et hyprocrite au possible.

Qui fait semblant d'être constamment débordée.

Débordée de vide surtout !

Pfffouuuuu...

Et qui vampirise une des stagiaire.

Et sinon ?

Un Monsieur m'a offert des chocolats.

Il avait envie de me faire un cadeau.

Il dit que je suis très gentille.

Heu... 

Je veux juste respecter les personnes que j'accompagne.

Respect...

Qui se perd peu à peu au profit de l'égoïsme.

Posté par Secret Jade à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 2 décembre 2016

Je crois...

Que je vais arrêter d'écrire.

L'envie disparait.

J'ai des trucs à raconter.

Mais l'inspiration me fuit.

De plus en plus.

Ch'uis pas en forme... 

Geometrix © Rupert Vandervell

Posté par Secret Jade à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 17 novembre 2016

Youpiiii! C'est le week-end !!

Loin de l'hypocrisie !

Loin des connes de service !

Loin des l'égoïsme et de la lâcheté des collègues !

Loin des procédures diverses et variées qui sont sensées simplifier la vie !

Loin de la désespérance qui me déprime !

Petit muscadet en guise d'apéro.

Ça fait du bien.

Qu'est ce qu'elle est gnangnan la pub de la SNCF !

J'hésite..

Regarder Mystic River ?

Ou me coucher ??

Bon !

Ch'uis crevée !

Je vais me coucher ! 

Posté par Secret Jade à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 13 novembre 2016

Pas envie d'écrire

Juste écouter de la musique...

Posté par Secret Jade à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 10 novembre 2016

Rien à raconter

Ou presque.

L'envie d'écrire me fuit.

Semaine relativement calme.

Excepté ce matin où une connasse de collègue se prend d'envie de venir faire un café alors que j'étais en plein entretien.

Une vraie connasse perchée sur de hauts talons qui se la pète plus haut que son gros cul !

Pffffouuuuuu...

Y'a vraiment des claques qui se perdent.

Elle peut me mépriser autant qu'elle le veut.

Je m'en fiche !

Elle peut se la jouer supérieure à moi, elle n'est qu'une connasse de première.

Une bonne partie des collègues que je côtoie m'insupporte au plus haut point.

Rien ne les intéresse tant que de donner à voir aux autres une apparence proprette.

Mais dans le fond, elles ne sont qu'artifices.

Et faux semblants.

Engluées dans une pseudo originalité qui n'est que banal conformisme.

Wahouuu !

Ça fait du bien de se lâcher !

Posté par Secret Jade à 21:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 4 novembre 2016

Mélancolie

C'est de saison.

A chaque automne, elle revient en force.

C'est ainsi.

Ce matin, le psy voulait  savoir ce qui pouvait déclencher cet état.

Car depuis qu'il me connait, c'est un moment de l'année où j'ai le blues.

C'est la saison qui veut ça !

Il déclare que je rationnalise.

Et vas-y qu'il veut absolument creuser.

Je lui dis que mon père est mort un 11 novembre.

Il y a 19 ans.

J'ai eu beau lui expliquer que je n'avais pas ressenti de tristesse à sa mort, ni rien de particulier d'ailleurs excepté du soulagement.

Et que vers la fin de sa vie, que mon père souhaitait ardemment, j'éprouvais plus de l'indiférence qu'autre chose.

Le psy dit que l'indifférence est une façon de me protéger.

Bon...

Oui et alors ??

En fait, il veut que je parle de séparation, de la souffrance de la séparation.

Bof !

C'est la troisième séance où il veut aborder ce thème.

Ce que cela peut générer en moi.

Ben..

Comme pour tout le monde se séparer d'un être aimé n'est pas chose facile.

Cependant, pour ce qui est de mon père, c'était simple.

Il était très âgé et ne voulait plus vivre.

Il est mort naturellement.

Et voilà !

Je lui ai parlé de ça car il voulait une réponse.

Alors que moi, je n'avais pas vraiment de sujet à aborder, ni même envie de parler.

C'est bien le "défaut" des psy de vouloir chercher la "petite bête" !

Là où il ne se passe rien de spécial.

Il me demande si je me souviens de mes rêves.

Je me souviens d'un rêve d'inondation où je portais une robe rouge.

Pas de signification précise.

Il me conseille de noter mes rêves.

Pour les analyser.

Je me souviens très très peu de mes rêves.

Et j'écoute Léonard Cohen 

 

Posté par Secret Jade à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 31 octobre 2016

Vide existentiel

Je traverse, un peu trop régulièrement, des périodes de vide.

Dois-je absolument combler ce vide ?

Et zut !

C'est chiant !

Tokyo- 2004 ©Harry Gruyaert

Posté par Secret Jade à 15:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,