vendredi 3 février 2017

Mépris et connerie

Encore une semaine calme.

Ou presque.

Mardi dernier, clash à la réunion d'équipe.

F.  fait le compte rendu d'un comité de suivi d'un dispositif d'insertion sociale.

A un moment, elle parle d'un Monsieur qu'elle a en suivi.

Un gitan qui ne sait ni lire, ni écrire.

Et pour lequel, elle pense que ce serait pas mal qu'il apprenne le français afin qu'il puisse assumer pleinement son rôle de père.

Ben ouais..

Et voilà que J. lui fait remarquer d'un air outré teinté d'une pointe acérée d'agressivité:

"C'est quoi ce truc de vouloir pour l'autre ? Ce Monsieur est libre, non ? Et puis, ça ne veut pas dire que c'est un mauvais parent !"

Heu...

Hou ! La ! La!

Et J. qui poursuit en parlant de sa propre histoire.

Que ses parents, qui d'après ce que j'ai compris, ne parlaient pas français, ont toujours assumé leur rôle de parents. 

Ce n'était pas vraiment le sens donné par F. 

Elle n'a jamais pensé que ce Monsieur est un mauvais père.

Je me permets d'intervenir.

Et donc, de donner mon point de vue.

En déclarant que notre rôle c'est, certes de ne pas imposer, mais d'informer et de faire réfléchir l'autre dans l'objectif qu'il puisse un jour se passer d'un travailleur social ou d'une tierce personne, et, donc, être à même de se débrouiller seul.

Qu'il devienne tout simplement le plus autonome possible à défaut d'être libre.

C'est dingue comme ce truc a pris une tournure disproportionnée.

Tout simplement parce qu'au lieu d'une écoute bienveillante, il y a du jugement. 

Lors d'une précédente réunion, J. souhaitait notre avis sur une situation.

Une dame qui voulait déménager mais toujours rester à Marseille.

Ben oui...

Je travaille à Marseille !  

Une dame, donc, qui expliquait avoir peur de représailles suite à une grosse affaire un peu mafieuse avec un procès en cours.

J. s'excitait et ne comprenait pas pourquoi cette dame voulait rester sur Marseille.

J. voulait qu'elle parte, qu'elle quitte la ville pour sa sécurité.

Mais cette dame refusait fermement.

Heu....

Alors là ??

En terme de respect du choix de l'autre: ZÉRO ! 

En fait, j'ai tout de suite compris que J. parlait de sa propre peur et qu'elle projetait son mal être au travers de cette situation.

Plusieurs d'entre nous avons tenté de la "raisonner".

Elle se serait sentie jugée.

Hé ben !

Qui juge qui ??

De toute façon, c'est très hypocrite de clamer qu'en tant que travailleur social, nous ne sommes pas dans le jugement.

Je passe mon temps à juger, à évaluer en échangeant, en observant et donc, en construisant une pensée subjective.

Que je voudrais la plus objective.

Sans doute une totale illusion...

M'enfin..

Cette après-midi, discussion avec M.

Enfin...

Discussion???

Si on veut...

M. a la manie de déverser sur toutes les personnes qu'elle suit.

Une dame l'appelle.

J'écoute malgré moi leur échange.

Je comprends que cette dame souhaite être aidée car son logement serait insalubre ou indécent, et, elle veut rapidement trouver un autre logement, social de préférence.

M. hausse le ton.

J'ai cru qu'elle allait littéralement crier.

M. lui dit qu'elle ne peut pas l'aider.

Qu'elle doit écrire au propriétaire pour lui faire part du problème lié au logement qu'il loue.

Que si elle relevait du Droit au logement opposable et qu'elle était reconnue prioritaire, elle serait OBLIGEE d'accepter la première proposition de logement qu'un bailleur social lui ferait même si c'est dans une cité "qui craint ".

Heu ?? 

Arghhhh !!!

Ça c'est vraiment de l'écoute bienveillante !!!

J'ai bien senti au ton employé par M. que ça la faisait franchement "CHIER" !

Autant l'écrire !

Une fois, l'échange téléphonique terminé, M. déverse son énervement.

Mouais...

J'ose pas lui dire que j'en ai un peu rien à fiche de SON énervement.

Blablabla.

A un moment, M. me dit que cette dame pourrait aller travailler à présent, parce que son mari, qui ne travaille pas, pourrait s'occuper de leur bébé de 8 mois.

Tout ça parce que cette dame a eu le malheur de se plaindre de ne pas avoir assez d'argent.

Ça coûte cher un enfant et je dis à M. qu'elle est bien placée pour le savoir.

Ce à quoi, elle rétorque: "c'est pour ça que je travaille !"

Mouais, mouais.... 

Pauvre conne !

Elle qui ose se plaindre, avec envie et mépris, de ne pas bénéficier d'une bourse d'étude pour ses filles.

Ben...

C'est trop inzuste !

Ben oui !

On est "pauvre" avec 5 000 euros de salaires à deux 

Arrête de travailler alors !!!

Mais quelle CONNE !!!!

OUIIII !!

OUAIS ! 

Ça fait vraiment du bien de dire du mal d'une conne !!

En fait, cotoyer quotidiennement une idiote comme elle - et, hélas, il y'en a d'autres ! - rend mon travail pénible certains jours.

Je supporte de moins en moins les gens qui se plaignent pour rien. 

Posté par Secret Jade à 20:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 29 janvier 2017

Je vieillis...

C'est pas très bon

Non.

Même pas bon du tout.

Ça me donnerait presque envie d'en finir tout de suite.

Ce que je ne ferais pas.

Pour le moment.

Y'a pire.

Je le sais bien.

Mais tout de même.

C'est pas bon de vieillir.

Pourquoi est-ce que je pense à ça aujourd'hui ?? 

Posté par Secret Jade à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 28 janvier 2017

Finalement...

Mon problème de santé est grave sans être grave.

Il faut surveiller !

Mouais...

La dissection ?

C'est normal.

Le plus grave a été "réparé".

Il faut juste éviter l'anévrisme.

Hypertension.

Allez ! 

Un petit bétabloquant ?

Heu...

Obligatoire !

Et a priori, à vie !

Hé oui !

Heu...

BOOOOOFFFFF !!!

Humeur un peu grise.

Comme le temps...

©Fan HO - Lights and shadows

Posté par Secret Jade à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 27 janvier 2017

Pfffouuuuuu...

Hier, IRM.

Ça fait un bruit d'enfer cette machine !

Heureusement qu'ils ont prévu un casque qui passe une musique classique, histoire de décontracter le patient.

L'nfirmier a eu du mal à trouver une veine.

Et lorsqu'il en a trouvé une, une toute petite veine, il a du "forcer" pour me piquer.

Ça fait mal !

J'ai eu les résultats aujourd'hui.

C'est pas du tout génial.

J'ai une dissection qui descend le long de l'aorte abdominale.

Je m'en serais bien passé.

C'est sans doute la raison de mes douleurs.

D'ailleurs, je me souviens avoir eu une très forte douleur au début du mois.

Comme cela n'avait pas duré, je me suis dit que ce n'était rien.

Je sens que je vais peut-être devoir être à nouveau hospîtalisée.

Je verrais bien ce que dit le cardiologue tout à l'heure.

J'ai vu le psy ce matin.

Qui n'avait pas prévu de me voir.

Mais un patient n'est pas venu donc ça allait.

Il a dit que j'avais bien fait de venir.

Mmm ??

Bon...

Blabla sur ma préoccupation du moment c'est à dire mon état de santé.

Mouais...

Pffffouuuuu...

Posté par Secret Jade à 14:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 23 janvier 2017

Anémie

Le cardiologue m'appelle.

J'ai cru qu'il voulait reporter le rendez vous prévu cette semaine.

Il a pris connaissance des résultats de l'analyse de sang.

Il s'inquiète.

Je suis en dessous de la norme pour ce qui est e l'hémoglobine.

10 et des poussières.

Alors que cela devrait plutôt osciller entre 12 et 14.

C'est normal pour moi.

Vu la période du mois.

Rouge !!

Je manque juste de fer.

Et il me prescrit encore une analyse de sang.

Je le vois vendredi.

Il me demande si j'ai pris rendez-vous avec une de ses consoeurs.

Une spécialist des maladies de l'aorte. 

Heu...

Non !

Pas content !

Bof !

Faudra que je lui dise que j'ai mal.

Le matin et le soir.

Une douleur sourde sous ma cicatrice...

coeur1

Posté par Secret Jade à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 22 janvier 2017

Je bois du thé

Parfumé au citron.

Il pleut.

J'écoute de la musique.

Palpitaions.

Envie de pas grand chose... 

Posté par Secret Jade à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 20 janvier 2017

Fin de semaine

Semaine des plus calme.

Très peu de rendez-vous.

Course en sortant du bureau.

Il était temps.

Plus rien dans le frigidaire hormis du fromage blanc.

Demain matin.

Direction le labo pour la prise de sang.

A jeun.

Et Cité du livre pour refaire le plein de lecture.

Bon..

J'ai envie de me caler sous la couette.

© Sophie OUCH

Posté par Secret Jade à 20:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 13 janvier 2017

Fatiguée

Depuis que j'ai arrêté de fumer.

Je tousse.

J'éternue.

J'ai le nez bouché.

Je me mouche.

Je me traîne.

Et cela depuis le début de la semaine.

J'en ai marre !!!

Ce matin, j'étais si fatiguée que j'ai annulé le rendez-vous avec le psy.

Je me suis soignée avec du miel et des boissons chaudes.

J'ai l'impression que je vais mieux.

Et ma mère qui veut absolument aller au restaurant dimanche pour fêter mon anniversaire !!!

Pfffouuuuu...

Un peu de miel avant d'aller me coucher.

J'ai plein de livres en attente...

 Série-grise-Claire-Huynen-

Rachel Cusk

entre_les_deux_il_n_y_a_rien-

Kleptorama (1)

Posté par Secret Jade à 21:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 8 janvier 2017

Il fait trop froid

Pas envie de m'habiller.

Pour sortir acheter des cigarettes.

C'est peut être enfin l'occasion d'arrêter définitivement.

Ou pas. 

Grisaille...

Pas très motivante.

Après-midi lecture en perspective.

Couv Le Jardin des Puissants

Résumé :

Julian Strummer, l’Anglais, et Pierre Moince, le Français, sont reporters. L’enquête qu’ils ont menée pendant des mois leur vaut, en ce début avril 2017, l’attribution du premier Prix Pulitzer jamais décerné à des journalistes non-américains.
Mais que s’est-il passé exactement au Niger, dans le désert du Sahel, près de cinq ans plus tôt ? Pourquoi tant de morts ? Au nom de qui ? De quoi ?
S’agit-il uniquement d’une banale et tragique bavure des Forces Spéciales des armées britannique et française à la recherche d’un groupe terroriste ?
Fuyant jusqu’en Amérique du Sud un amour chaotique, Julian rencontre par hasard le seul survivant du carnage qui va lui permettre, avec l’aide de son confrère et ami, de mettre au jour un scandale resté trop longtemps caché, impliquant des personnalités du monde industriel, militaire et politique.
Jusqu’où celles-ci iront-elles pour protéger leur secret ?
En tout cas, Julian Strummer est en retard à la remise de son prix à New York…
Un thriller noir d'une brûlante actualité au cœur des dérives de l’ultracapitalisme.
Et si tout n’était pas que fiction...

Café ?

Chocolat ?

Oui !

A défaut de cigarette.

Posté par Secret Jade à 13:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 6 janvier 2017

Tu vois ce que je veux dire

C'est l'expression favorite de M.

La collègue plaintive et égoïste.

Je n'avais pas vraiment fait attention à ce tic de langage jusqu'à présent.

Mais, je ne sais pas pourquoi, cette expression s'est fixée dans mon esprit.

Elle l'utilise beaucoup.

Il faut toujours qu'elle nous raconte un truc.

Truc pas vraiment transcendantal.

Elle tenait à nous montrer sa commande du moment dont elle attend avec impatience le colis.

Colis qui serait apparemment en perdition...

Une paire de chaussures.

Heu...

Moche.

Enfin...

Moche à mon gout.

Je ne suis pas du tout objective évidemment.

Et je me suis bien sûr abstenue de le lui dire !

Hi ! Hi ! Hi !

J'ai juste dit que ça lui correspondait.

Une petite photo du modèle ?

Mustang

Même pas en cuir !

Hi ! Hi ! HI !

Bon..

Fini de me moquer! 

C'est po bien !

Et sinon ?

Mon ex m'envoie ses voeux par texto.

Tiens ?

Je croyais qu'il m'avait oubliée.

La dernière fois que j'ai eu de ses nouvelles, en novembre, ce n'était pas génial.

Il venait de faire un infarctus.

Guère étonnant.

Je lui avais dit à maintes reprises de faire attention.

Entre la cigarette et le surpoids et son apnée du sommeil, il avait de gros risques.

Il a subi quatre interventions.

Avec la pose de stents et d'un pacemaker.

Il est toujours en convalescence.

Je pense qu'il ne pourra plus retravailler comme avant.

Il sera sans doute reclassé.

Et moi ?

Je procrastine intensément.

La prise de sang attend toujours...

Posté par Secret Jade à 21:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,