Bien plus qu'on ne le voudrait.

Ce matin, le psy a déclaré que je semblais indifférente quant aux origines de ma famille.

Origines ou histoire, je ne sais plus.

Ma soeur nous avait montré, lors du déjeuner au restaurant, deux photos une de mon père et une de ma mère du temps où ils étaient plus jeunes.

Photos tirées d'un des albums qu'elle conserve.

Je me suis posée la question du pourquoi nous montrer ces photos.

J'ai répondu au psy que le passé est le passé.

J'ai évoqué mon frère qui, lors d'un repas pour les fêtes de ce Noël, avait dit que mon père était un tyran.

Tyran dans le sens où nous devions nous soumettre à ses injonctions.

Je savais qu'il gardait un mauvais souvenir de notre enfance.

Mais pas à ce point.

La seule utilité de se retourner vers le passé est d'en comprendre nos actes présents.

Je sais que j'en garderais toujours des séquelles.

Je vis avec.

Martin Parr